17/01/2006

Le Bûcher-impressions 3, celles de Carmelo Virone, rédacteur en chef du Carnet et les Instants et rédacteur tout court dans Mandrill, les deux à lire résolument si vous avez l'heur de vivre en Belgique !

propos de la présentation du roman au Théâtre Poème (Bruxelles), émaillée des si belles lectures de Laurence (Vielle) : " J'ai plutôt tendance à improviser mes questions, mais il y en a au moins une à laquelle tu ne couperas pas : la ponctuation, souvent décalée : unevirgule avant un adjectif qualificatif ou un complément d'objet mais entreentre deux termes équivalents juxtaposés. T'as intérêt à revoir ta grammaire! Je suis sûr, que c'est par perversion, pure, que tu as déplacé ce pauvre peuple, élégant décharné, des virgules, mais tu devras t'en expliquer quand même ! Ton livre est très beau."

20:59 Écrit par edith soonckindt | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.