17/01/2006

Mes années belges...

Je voudrais pouvoir en dire de belles choses hélas, à près de douze années de vie ici le charme (au moins celui de la nouveauté) s'est rompu, la lune de miel (si tant est qu'il y en ait jamais eu une) est terminée. Bruxelles sur laquelle j'ai tant rêvé durant mes dernières années néerlandaises, Bruxelles qui fut, il faut au moins le lui accorder, un échappatoire heureux durant mes premières années ici, Bruxelles c'est fini. Attention, j'y ai aimé des choses, des gens, mon quartier, mon appartement. Mais ce charme-là s'est rompu aussi. Au point que je n'y supporte plus rien,ni la tristesse de ses murs, ni la grisaille de son temps, ni la saleté d'un peuple qui se croit si propre, ni sa fadeur inconmesurable, ni cette belgitude morose, encore moins son écartèlement linguistique funeste et stérile. J'étais venue pour 2 ans j'y suis restée 12, et je ne sais si c'est bien, ou pas. Ce qui est certain par contre c'est que je ne peux plus me raconter que la grisaille a "un certain charme", et oh toutes ces sortes de pluie, comme c'est intéressant, ni supporter un hiver qui dure jusqu'en mai, et une langue française en permanence massacrée. Mon quartier vire au quart monde, et puis j'y connais trop de gens, finalement. Alors gageons que d'ici 1, ou 2 ans, j'aurai trouvé la force, le courage, l'énergie de remballer livres et cartons pour filer plein sud vers la ville de mes nouveaux rêves : Marseille ! Avec toutes mes excuses aux Belges qui me liront pour un constat aussi négatif sur un pays pour lequel j'ai dû avoir de l'affection, sans doute, où j'ai dû être bien, sans doute (sinon je n'y serais pas restée si longtemps), mais où je me supporte tout juste à présent. Gageons qu'une mélancolie posthume viendra redorer dans mon esprit et d'ici quelques années, un blason pour l'instant bien terni et c'est sûrement aussi injuste que regrettable...

20:38 Écrit par edith soonckindt | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Hello edith, un petit coucou pour te dire que j'espère que l'on se reverra avant que tu ne quittes la Belgique...on s'était rencontré à l'anniversaire d'Elisa....tes boucles d'oreilles me vont tellement bien...

Écrit par : gérard | 08/09/2008

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.